Savourons :

De nombreux violoncellistes et flûtistes ont joué cette œuvre de Gabriel Fauré. Composée à l’origine pour une musique de scène de 1893, elle sera transcrite en 1898 pour violoncelle et piano, et se trouve encore dans la suite orchestrale Pelléas et Mélisande en 1909.

Beaucoup de travail est nécessaire sur les nuances, pour que l’ensemble ne couvre pas le soliste. Toutes les parties vont prendre la parole, alors pensez à les faire ressortir!

Version pour flûte et piano, interprétée par Emmanuel Pahud et Éric le Sage :

Soyons précis :
« En musique, Le terme sicilienne désigne un rythme particulier, composé d’une croche pointée suivie d’une double croche puis d’une croche. »

https://www.apprendrelesolfege.com/la-sicilienne

Et en danse, alors :

************