Cour des Arts: De merveilleux Objets, des millions d’étoiles.

Véronique Didierlaurent, Les Meneuses d'Art, La Peinture.

Au fronton de ma Cour des Arts, figurent quelques photographies d’œuvres de Véronique Didierlaurent, peintre et sculptrice.
Ces sculptures, les Meneuses d’Art, vivent sur la Place des Arts de Tomblaine, une petite commune de Meurthe-et-Moselle.

********

Légende des œuvres du montage-photos:

  • Empreintes dans la grotte de Rocamadour.
  • Les amoureux, Émile Friant, 1888 (Affiche expo au Musée des Beaux-Arts de Nancy, 2016).
  • Émaux de Longwy (Meurthe-et-Moselle).
  • Ousmane Sow (1935-2016) avec l’un de ses guerriers.
  • Vincent Van Gogh, Semeur au soleil couchant, 1888, huile sur toile.
  • Les glycines, Lampe en pâte de verre d’Émile Gallé, Art nouveau début du 20ème siècle.

Légende des œuvres du montage-photos:

  • Homme qui marche, bronze d’Alberto Giacometti, 1901.
  • Claude Monet dans son jardin à Giverny, 1905.
  • Arlequin assis, huile sur toile de Pablo Picasso (1923).
  • La valse, Bronze de Camille Claudel (1895)
  • Des guerriers d’Ousmane Sow, sur le Pont des Arts, Paris (2016).
  • La nuit étoilée, huile sur toile de Vincent Van Gogh, 1889.

Une œuvre coup-de-poing de Dali:

Girafe en Feu, huile sur bois de Salvador Dali (1937).

Wikipedia explique: La toile fut réalisée alors que la guerre civile espagnole battait son plein. Elle fait partie d’une série de toiles destinées à exprimer « le pathos de la guerre civile considérée comme un phénomène d’histoire naturelle ». Le peintre ajouta dans sa Vie secrète de Salvador Dalí:

De tous les coins de l’Espagne martyrisée montait l’odeur d’encens, de planètes, de gros curés brûlés vifs, de chair spirituelle équarrie, mêlée à d’autres odeurs, de cheveux en sueur, de chairs concupiscentes et paroxystiquement mises en morceaux de fornications et de mort.

Je propose ce tableau hors montage-photos. J’ai découvert La Girafe en feu lors d’un voyage scolaire, au milieu des années 60, au Musée d’Art (Kunstmuseum) de Bâle, en Suisse. Ce tableau a été mon premier très grand choc artistique.

Pour finir cette page, car il faut finir, même si cet espace étoilé est infini, voici une œuvre étonnante de Bruno Catalano, sculpteur français né en 1960. Le thème universel du Voyage l’a inspiré.

Pièces étonnantes, expressives et fines, invitant le regard à en reconstituer mentalement les limites.

%d blogueurs aiment cette page :