Comme il y a musique et « musak », il y a des chansons et … des chansons qui ont une histoire, des chansons indissolublement liées à l’Art et à la Beauté.

En 2017, à l’aube de la sortie de son dixième album, Arthur H. dévoile le clip d’une des chansons, La Boxeuse amoureuse. Le film, réalisé par Léonore Mercier, réalisatrice et plasticienne, met en scène l’acteur Roschdy Zem, et la danseuse-étoile Marie-Agnès Gillot, dans la sublime chorégraphie d’un combat de boxe. La chanson est profonde, poignante, poétique malgré la douleur du sujet abordé: les violences faites aux femmes, leur courage, leur dignité. Arthur H. dédie cette chanson à sa mère, Nicole Courtois.

La Boxeuse amoureuse a une histoire.

Regardez-la danser
Quand elle s’approche du ring
La boxeuse amoureuse,
La boxeuse amoureuse
Sur ses gants dorés,
Des traces de sang
De larmes et de sueur,
Et de sang, et de sang

Elle esquive les coups
La boxeuse amoureuse
Elle absorbe tout
La boxeuse amoureuse

Boum boum les uppercuts
Qui percutent son visage
Mais jamais elle ne cesse
De danser, de danser
Tomber ce n’est rien
Puisqu’elle se relève

Un sourire sur les lèvres
Un sourire sur les lèvres

Elle esquive les coups
La boxeuse amoureuse
Elle absorbe tout
La boxeuse amoureuse

Elle esquive les coups
La boxeuse amoureuse.

Histoire de la chanson La Boxeuse amoureuse:

https://www.ledevoir.com/videos/530471/l-histoire-d-une-chanson-avec-arthur-h