http://www.festival-ecole-de-la-vie.fr/nature-centre-de-lenseignement-drome/

Au coeur de la nature du Diois, dans la Drôme, l’école Caminando fait sa rentrée elle aussi. Mais cette école est bien différente de celles que nous connaissons…puisqu’en plus des savoirs basiques comme le français ou les mathématiques, elle enseigne aux enfants qu’elle reçoit le jardinage, la communication, l’échange dans un processus d’apprentissage entièrement repensé.

Née en 2013, l’école Caminando reprend les contenus pédagogiques de l’Education Nationale mais ne s’arrête pas là, gardant au coeur de ses enseignements la nature, l’écologie et le concret plutôt que le théorique. Eh oui, le concret de l’action ! Cette école ne prévoit surtout pas que les élèves restent assis toute une journée dans une salle de classe à engranger des savoirs qui resteront abstraits, la classe multi-âges de Caminando organise ses journées de la façon suivante : les élèves sont en classe le matin, avant d’aller faire des activités comme fabriquer du pain ou jardiner en début d’après-midi puis retour à une activité intellectuelle en fin d’après-midi.

Vous l’aurez compris, à Caminando, les enseignants s’attachent à donner du sens aux savoirs inculqués en les rendant concrets, en pesant les légumes pendant le cours de maths par exemple, mais incite aussi les enfants à s’interroger eux-mêmes sur des questions plus philosophiques. Ils abordent les sentiments, les émotions, réfléchissent au sens de la vie, à l’amour, la colère…

Ils sont également beaucoup responsabilisés et chacun a une place intégrante dans la vie de l’école en s’occupant de mettre la table, faire le ménage etc…et ils adorent ça ! A tel point qu’ils ne veulent plus quitter l’école, même le soir pour rentrer chez eux. 

A Caminando deux fois par semaine vient également le formateur en agroécologie Jean-Louis Peytoureau, afin d’apprendre aux enfants les rudiments de la permaculture, à observer les insectes, les oiseaux, il les emmène explorer les berges de la rivière…la nature est tellement ancrée dans les apprentissages et la vie de l’école que ses élèves apprennent littéralement à vivre en harmonie avec elle et à la respecter.

Petit problème, l’école ne peut accueillir que 19 élèves et la liste d’attente est déjà de plus de 80 élèves…c’est pourquoi elle devrait devenir un genre de modèle pour l’éducation nationale, qui ferait bien de développer également un programme respectueux de l’environnement. L’écologie passe par l’éducation des plus petits pour un avenir plus vert !

Source:  http://dailygeekshow.com