CYRANO de BERGERAC
Une pièce d’Edmond Rostand
Mise en scène Dominique Pitoiset
Assistante à la mise en scène Marie Favre

Avec Philippe Torreton, Hervé Briaux, Adrien Cauchetier, Antoine Cholet, Tristan Robin Patrice Costa, Gilles Fisseau, Yveline Hamon, Jean-François Lapalus, Bruno Ouzeau, Julie-Anne Roth, Luc Tremblais, Martine Vandeville, Pierre Forest. Dramaturgie Daniel Loayza, Scénographie et costumes Kattrin Michel, Assistée de Juliette Collas, Lumière Christophe Pitoiset. 

Une soirée mémorable pour Jean-Marie, Michèle, Sandra et Carmen: au Théatre de la Porte Saint-Martin (Paris X) le 9 mars 2016.

theatre

 

Le spectacle. Presque 120 ans après sa création sur la scène du Théâtre de la Porte Saint-Martin, on retrouvait Philippe Torreton dans le rôle-titre de Cyrano de Bergerac. (Molière du Meilleur Comédien, Prix Beaumarchais et de la Critique en 2014)

Critiques de spectateurs

(http://www.aubalcon.fr/pieces/fiche/cyrano-de-bergerac-1)

Meilleure critique positive
Il m’aura fallu 45 minutes pour accepter ce nouvel univers de Cyrano.
La mise en scène et ce choix de la folie pour l’ensemble des personnages ont été durs à admettre. Puis le texte de Rostand et le jeu magistral de Philippe Torreton m’ont emporté. J’ai mis du temps à aimer cette nouvelle version de Cyrano mais je suis sorti convaincu au final.

Meilleure critique négative
Amateurs du chef-d’oeuvre d’Edmond Rostand, méfiez-vous de ce Cyrano ! Sous prétexte de dépoussiérer un classique, Dominique Pitoiset en propose une transposition moderne dans un hôpital psychiatrique. Une idée qui s’avère aussi inattendue qu’inappropriée.
Le texte est foulé aux pieds par des acteurs qui jouent la folie de l’esprit au lieu de s’amuser de celle de l’amour. Tantôt mitraillés, tantôt chuchotés par la troupe, les mots sont maltraités et vidés de leur sens. Au final, la pièce perd toute sa charge émotionnelle et le public assiste, impuissant, à la lente mise à mort de la poésie de l’oeuvre de Rostand. Ce Cyrano en marcel peut bien aller se rhabiller.