Le voyage… Le rêve… et l’Art.

Derrière le panneau « Place des Arts » de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle), est campé un étrange animal (encore plus étrange avec son masque spécial « crise sanitaire »), dressant un port de tête altier dans le ciel lorrain:

Photo prise en septembre 2020

La Girafe est une œuvre du sculpteur Jean-No, artiste lorrain. Jean-No « voyage avec ses mains, créant de drôles de dentelles de fer, gracieuses et puissantes, lourdes et légères, ombres qui dansent et feu qui bouillonne. » D. Jacquot, sur https://www.jean-no.fr/

En hauteur et majesté, la Girafe mesure plus de 4 mètres de haut et 2,5 mètres de long! Calme et lente, elle semble veiller sur la Maison de Santé de Tomblaine, symbolisant, selon le Maire de la ville, la paix et le vivre-ensemble.

Le geste artistique de Jean-No est très original, puisque l’animal est composé de 10000 pièces d’acier recyclé: boulons, écrous, rondelles, vis, engrenages, et même un fer à cheval! Une batterie de pièces soudées entre elles avec précision! Madame pèse 580 kilos…

« Jean-No et Louisa Guenser ont façonné les dentelles d’acier de l’animal pendant six mois ». Photo et légende L’est Républicain, 19/09/2017

J’aime ces matières que l’on peut chauffer, tordre, corriger. C’était un défi technique, car la réalisation d’une sculpture réaliste n’est pas le plus simple, il faut dompter l’accumulation de pièces, en ayant de la justesse et de l’harmonie.

Jean-No

La Girafe a été inaugurée le 19 septembre 2017:

Il manquait un élément structurant pour signaler au public la Maison de santé pluri-professionnelle. La girafe nous a paru être l’animal le plus approprié. Sa hauteur et sa majestuosité lui confèrent une image protectrice et sereine. La girafe est un animal réputé non-agressif ; elle symbolisera la paix et le vivre-ensemble sur cet espace public. Elle dominera la place des Arts, prête à se pencher vers vous, au long de son interminable cou, pour vous exprimer sérénité et bienveillance. Et à celles et ceux qui continueraient à demander : Pourquoi une girafe ?, je réponds d’abord… Pourquoi pas ? Je réponds aussi : pourquoi l’Art ? Pourquoi la Culture ?

Hervé Féron, Maire de Tomblaine.

Images empruntées à Petit Patrimoine Lorrain: